Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les voix de l'immobile

Les voix de l'immobile

Carnets de poèmes, de paroles et de voyages intérieurs du centre pénitentiaire de Maubeuge

Travaux de Bibliothèque

Travaux de Bibliothèque

Lire ou ne pas lire en prison.

Regarder, être regardé.

Le livre tenu comme un miroir.

S'absenter ou résister.

À quoi bon les mots des autres sur mes maux ?

Se réunir autour d'une phrase, d'un livre.

Lire pour être ensemble, être avec.

Lire pour être seul ailleurs.

Renouer. Se relier ou se relire ?

Et si la lecture était une porte ouverte sur le monde, sur soi, sur une idée ?

Et si la lecture apaisait, unifiait, avivait les ressemblances ?

Et si la lecture me rendait vivant ?

Et si la lecture me plongeait à nouveau dans le grand fleuve ?

Et si avec la lecture je renouais avec mes larmes ?

Et si la lecture.

Travaux de Bibliothèque

Alors on a vu les choses en grand. Changer le mobilier. La couleur sur les murs.

L'organisation intérieure du grand bateau pour le voyage de lire.

On a imaginé la forme et la sérénité d'une île pour les voyageurs immobiles.

Une boussole, des compas, de quoi s'orienter dans les tempêtes.

Ou sur l'infini des océans.

On a tracé le territoire d'une émotion à venir.

On s'est demandé comment inventé une autre façon de vivre ici,

en attendant de se réconcilier avec soi-même, avec le monde.

On a imaginé :

- Des livres qu'on lirait à voix haute pour ceux qui ne savent pas lire.

- Des livres enregistrés comme une rumeur circulant entre les murs.

- Des mots à écrire au pochoir sur le plafond et disposés comme les étoiles de la grande Ourse.

- Une grande phrase en fresque en haut du mur intérieur.

- Un globe terrestre de tous les voyages imaginaires.

- Des cadavres exquis.

- Un espace de liberté à l'intérieur de l'espace de lecture pour se parler vraiment, s'écouter, s'entendre.

Et des pages, des pages d'autres rêves qui viendront nourrir cette rubrique.

Travaux de Bibliothèque

Partager cette page

Repost 0