Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les voix de l'immobile

Les voix de l'immobile

Carnets de poèmes, de paroles et de voyages intérieurs du centre pénitentiaire de Maubeuge

Lettre d'un lecteur du blog

Lettre d'un lecteur du blog

Lettre de Patrice ANGIBAUD, lecteur du blog et poète,

aux personnes détenues

du centre pénitentiaire de Maubeuge

 

Je ne sais comment vous remercier pour ce second envoi des textes écrits par les détenus du centre pénitentiaire de Maubeuge.

Ce qui est certain, c'est que "les voix de l'immobile" sont de sacrées voix. Je veux dire qu'elles me touchent, me bousculent, me font pénétrer dans un univers inconnu que l'on a trop tendance à oublier... parce que l'on n'en parle pas, qu'il est plus facile de le passer sous silence.

Par les textes proposés, ce silence est brisé et les mots nous arrivent en pleine figure, nous "dérangent" en quelque sorte dans nos petites habitudes de pensée : tant mieux.

Il y a ici la restitution d'un "vécu" de l'intérieur et, pour moi, les textes proposés sont complémentaires : de la description réaliste d'une journée, aux jeux sur les formules toutes faites détournées, et à la gravité de ton : tous les possibles de l'écriture sont présents, qui permettent, je crois, une sorte de libération, d'"évasion" par les mots. Des mots mûris, sincères, indispensables ou, pour le moins, nécessaires à ceux qui les écrivent.

Au final, je trouve ma réponse très maladroite : maladresse de qui pénètre dans un monde inconnu...

Mais je suis et resterai attentif à cet acte collectif d'écriture dont la meilleure expression pour le qualifier me semble être : noblesse d'esprit.

Amitiés à vous, amitiés à toutes les personnes de l'atelier.

 

Patrice ANGIBAUD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article