Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les voix de l'immobile

Les voix de l'immobile

Carnets de poèmes, de paroles et de voyages intérieurs du centre pénitentiaire de Maubeuge

Carnet utile

Carnet utile

Carnet utile à quatre mains

pour questionnaire

en vrac

inutile et tendre

Carnet utile

À quoi ça sert une vitre ?

À faire voler les oiseaux autour de la maison.

À quoi ça sert le ciel ?

À la fermer.

À quoi ça sert une chevelure.

À faire pleurer sa mère.

À quoi ça sert l’abandon ?

À ne plus croire en Dieu.

À quoi servent ces questions ?

À rien d’autre que le silence.

À quoi ça sert le silence ?

À être deux.

À quoi ça sert le remords ?

Uniquement aux écureuils quand ils ont faim.

À quoi ça sert l’amour ?

À remuer ciel et terre.

À quoi ça sert la mémoire ?

À s’imaginer des formes à l’infini.

À quoi ça sert un nuage ?

À tourner en rond dans sa cage.

À quoi ça sert un arbre ?

À aimer se souvenir et à se souvenir qu’on a aimé.

À quoi ça sert l’enfance ?

À rêver, à rien, à moi.

À quoi ça sert de lire ?

À se faire embrasser.

À quoi ça sert un visage ?

À vivre.

À quoi ça sert l’école ?

À désirer d’autres caresses.

À quoi ça sert une caresse ?

À voyager.

À quoi ça sert une maison ?

À aimer ce que l’on a.

À quoi ça sert le manque ?

À dormir.

À quoi ça sert une voiture ?

À sortir de la nuit.

À quoi ça sert le matin ?

À ouvrir les mains avant d’ouvrir les yeux.

À quoi ça sert de manger ?

À se dire que le temps passe.

À quoi ça sert écrire ?

À poser des questions sans réponse.

À quoi ça sert un bébé ?

À refaire le monde.

À quoi servent les yeux ?

C’est le déjeuner des Ogres.

À quoi servent les étoiles ?

À habiter ce que je regarde.

À quoi ça sert le vide ?

À reprendre des forces.

À quoi ça sert la forêt ?

À accueillir.

À quoi ça sert les cauchemars ?

À se battre pour s’enfuir, vaincre, gagner, perdre.

À quoi ça sert les montagnes ?

À faire de l’ombre fraîche.

À quoi ça sert un arbre ?

À rêver.

À quoi ça sert les abeilles ?

À se réjouir.

À quoi ça sert l’oubli ?

À monter au ciel.

À quoi ça sert les rêves ?

À vider sa souffrance.

À quoi ça sert la mort ?

À s’oublier.

À quoi ça sert d’oublier ?

À effacer l’ardoise.

À quoi servent les promesses ?

À prendre un nouveau départ pour de nouvelles trahisons.

À quoi ça sert le divorce ?

À se sentir vivant.

À quoi ça sert le sentiment ?

À faire du miel.

À quoi ça sert la vérité ?

À mentir.

À quoi ça sert la liberté ?

À vouloir se mettre en marche.

À quoi ça sert l’horizon.

À être malheureux.

À quoi ça sert la colombe ?

À se sentir fragile.

À quoi ça sert la timidité ?

À s’inventer des excuses.

À quoi ça sert le suicide ?

À s’unir et à se désunir.

À quoi ça sert le mariage ?

À mettre du poison dans le cœur et le poisson dans l’aquarium.

À quoi ça sert l’existence ?

À dépasser ses limites pour toucher le fond et remonter.

À quoi ça sert la solitude ?

À apprendre à voler.

À quoi ça sert une corde ?

À sauter.

Carnet utile

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sampiero 04/07/2016 18:33

Merci pour l'intérêt que vous portez à ce blog. Vos remarques le rendent plus sensible et intelligent... Merci pour ça...

Patrice Angibaud 04/07/2016 15:34

Personnellement, j'aime beaucoup ce "carnet utile" dont les "A quoi ça sert ?" ressemblent aux "Pourquoi ?" que l'on pose à une certaine période de l'enfance. Les réponses sont pratiquement toutes surprenantes, inattendues, renvoient parfois à un tragique sous-entendu tout autant qu'à l'espoir. Beaucoup de poésie également.
Le Blog se diversifie et devient de plus en plus dense.
Merci à vous.
P. Angibaud ,